L'Agence Touriste Index du Forum

L'Agence Touriste


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

X-Men: Day of Future Past

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Agence Touriste Index du Forum -> Articles en cours -> Critiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
OhCaptainMyCaptain
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2014
Messages: 65

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 01:46 (2014)    Sujet du message: X-Men: Day of Future Past Répondre en citant



Pour se sentir pousser des ailes

Voici donc venu le nouvel épisode de la saga X-Men, en attendant Apocalypse et probablement X-Force. Apocalypse, un titre qui semble rétroagir avec l'ambiance de l' épisode en question d'aujourd'hui, car se déroulant dans un futur apocalyptique. Comme vous le savez, j'aime vous faire un petit topo sur mes impressions avant visionnage et sur mon suivi des nouvelles pré-sorties. Alors ce DoFP... J'ai dans un premier temps été un peu déçu par les premiers teasing sur le film. Pour tout vous l'expliquer, retour aux « origins » ( Wink ) : j'ai été un grand fan du premier épisode, qui est devenu une référence, par sa portée philosophique et politique (discrimination des hommes envers les hommes), à chaque période de l'histoire (Allemagne Nazie, Amérique « Blanche », Puritains homo-septiques, conservatisme religieux...), J'ai ensuite lâché peu à peu la licence, car perdant petit à petit son symbolisme. Avec en point d'orgue X-men 3 et X men origins, nanar d'action sans saveur et irrespectueux de l’œuvre de base. (je met volontairement de coté The Wolverine, « petit » film sans prétention qui se teste), Et puis est arrivé First Class (aka l'horrible traduction « le commencement » ), considéré à tort comme un reboot (c'est un préquel) qui m'a résolument réconcilié avec la licence, film magnifié par Matthew Vaughn et des petits jeunes ( à l'époque) en pleine ascension ( Fassbender, Lawrence, Hoult et McAvoy).


Quelle fut ma déception en apprenant que Singer reprenait la main (il était parti entre temps à DC pour Superman Returns) et qu'il allait ramener toute la clique de la première trilogie. Moi qui rêvait d'une suite à First Class, cela sentait le cross over bidon des deux générations, en grosse « machine » à friques. Plus les news tombaient, plus je me refroidissais ( on va chercher Vif-Argent en plein imbroglio juridique avec Disney pour leur mettre dans les dents avant Avengers2, son design Cloclo Disco qui fait mal aux yeux sur les featurettes, l'annonce du casting de Peter Dinklage pour surfer sur le succès de Game of Thrones...). Bref, je ne l'attendais plus du tout, je craignais l'overdose, je craignais que l'immondice potentielle ne puisse éclabousser le projet à très long terme de Marvel-Disney. Et puis la première BA est arrivée. Et là mes yeux ont vu, ils se sont écarquillés. La lumière fut . Cela sera un grand film. Verdict ?


Pour tout dire, nous sommes donc bien en présence de la suite de First Class, et non pas un simple crossover sans continuité. Et sera donc numéro 2 dans la nouvelle trilogie qui s'amorce, au vu des annonces du film X Men : Apocalypse et au vu de la scène post-générique (ah ces cavaliers...).


Cela étant donc un bon point de prime abord, rentrons dans le cœur du sujet.
Et bien pour vous surprendre, je suis plutôt mitigé sur cet « épisode ». Alors avant de m'épancher sur les déceptions, je tiens quand même à signaler que cela reste un film de très bonne facture, au dessus du lot de beaucoup de sorties du moment .
Le générique reprend, comme un classique, les précédents génériques, c'est à dire ce « voyage » au sein des brins d'ADN modifiés. Toujours agréable d'avoir ce type de continuité. Très bon clin d’œil également lors de la toute première scène, une file de gens miséreux dans le futur apocalyptique, faisant écho à la file dans les camps de concentration nazie aperçu dans les premières scènes de X-Men 1 et First Class. De ce fait, ce X Men reste dans la veine des précédents, et reste toujours très en lien avec les événements historiques de ses époques respectives, peut être même plus, mais c'est lié à l'activité riche des années 70 (les scandales sur les présidents américains, la guerre au Vietnam...). Dans ce sens, le film joue très bien avec son époque niveau technologie également. Je pense ici au brouilleur. Cela existait à l'époque (je pense que oui, on en voyait dans les James Bond de Sean Connery)? Le fait qu'il soit énorme rend vraiment réaliste cette possibilité. Les très nombreux flash-backs des autres films sont aussi très agréables!


La première scène d'action suivante qui permet d'expliquer en mouvement la mécanique du film reste une très bonne trouvaille de mise en scène, à mettre en perspective avec le petit cours d'Histoire que nous donne Professeur X du futur en forme de long monologue, qui comme toujours lors des tirades explicatives du background, m'a beaucoup plu.


D'ailleurs, la mécanique du voyage dans le temps.... A ma grande déception, la mécanique est au final peu exploitée, ne servant que de prétexte à l'intrigue. Cependant, de très bonnes idées de mise en scène en ressorte : les taquineries de Wolverine envers le Fauve, rival dans la trilogie initiale, Wolverine expliquant le futur avec émotion sans trop en faire, les va et viens entre les deux de Wolverine lors d'un gros choc psychologique... Le mécanisme choisi du voyage temporel prend le contre pied de Looper. Nous sommes ici en présence de deux mondes parallèles (pour le moment), la timeline de l'apocalypse, et la timeline que nous connaissons, à savoir la suite de First Class et ce qui semble être le passé de la trilogie initiale. Cet aspect est intéressant car le moment de croisement et de séparation des deux timelines n'est pas celle qu'on nous met sous le nez de par les événements du film, il faut donc réfléchir plus en arrière (ou en avant).

Toute l'intrigue est logique, tient debout par elle-même, et ne créé pas d'incohérence . En ce sens, le fait de retirer une phrase de la bande annonce lors de la rencontre des deux professeurs X permet d'éviter la catastrophe (pour ceux qui suivent, cette phrase sous entendait clairement que la logique du temps serait une boucle, contredisant complètement les autres éléments : Wolverine ne revient pas à l'infini dans le passé, il n'y qu'un seul Wolverine...)


Wolverine est beaucoup évoqué ici, et pourtant il est à souligner que pour une fois, c'est bien le seul X-men (avec First Class, où il ne fait qu'un caméo) qui n'est pas Wolverine-centré. Chaque personnage a son temps d'apparition plutôt équilibré.


Niveau scène, trois retiennent particulièrement mon intention : la scène de la mise en action de Quicksilver, magnifique dans la mise en scène et les effets visuels ; la scène de face à face dans l'avion entre Professeur X et Magnéto, où les deux acteurs jouent peut être leur meilleur scène de leur carrière respective en combinant haine et admiration l'un envers l'autre ; et enfin la scène importante par son symbolisme, peut être moins forte psychologiquement que la précédente mais tout de même, le face à face entre les deux Charles Xavier.
Et non, pas la scène du stade entrevu dans la BA comme pourtant l'ont retenu mes compères, parce que pour ma part, cette scène se dégonfle aussi vite qu'un soufflet hors du four. Quand on envoie autant de rêves en 10 secondes, faut pas nous renvoyer avec lourdeur sur le sol comme ça...
De façon générale, les effets visuels sont tous de très bonnes factures, certains très réalistes, d'autres non (j'ai encore du mal avec les premières Sentinelles dans les années 70, elles font un peu jouet...). Mauvais point ici sur la 3D qui n'apporte rien, voire gâche totalement certaines scènes, notamment une où des bris de glace tombent vers la caméra. A l'image, ça ne donne qu'une grosse bouillie illisible.
Niveau musique, la déception est grande également car, au vu de l'intrigue, une belle musique originale aurait été exploitable. Au lieu de ça on a droit à des plagiats de Batman et de Inception. Reprendre le grand compositeur Zimmer, ce n'est pas toujours une mauvaise idée lors d'une panne d'inspiration, mais là c'est tout de même la concurrence directe et le thème du film ouvrait à une originalité. C'est efficace, mais sans plus. Surtout au regard de la magnifique bande son de First Class.

Point Cocorico, les nombreux passages en français du fait qu'une partie de l'intrigue se passe à Paris sont très agréables et drôles. Toujours cocasse d'écouter nos acteurs américains/anglais préférés parler bredouiller des mots français.


Niveau acteurs, les éminentissimes Patrick Stewart (Charles Xavier futur) et Ian McKellen ( Magnéto futur), toujours resplendissants dans leur rôle, sont impossibles à juger . Michael Fassbender ( Magnéto jeune) n'atteint pas (encore) leur niveau au vu de son jeune âge, mais il n'y a également rien à redire dans son interprétation, tout en ambiguïté et en puissance de son rôle. Mention très spéciale pour James McAvoy, pourtant encore sous coté dans le tout Hollywood. Il apporte une certaine fragilité déconcertante et des failles à un Professeur X pourtant jusqu'ici totalement inatteignable émotionnellement. Cette interprétation d'un Charles Xavier « dans le dur » permet d'ailleurs d'apporter du relief au Professeur X futur inflexible, puisqu'il a déjà failli. Cette dimension Shakespearienne est plutôt un bon coup ! Et le spectateur vit sa douleur d'une façon magique. Hugh Jackman fait son Hugh Jackman, toujours très efficace dans son rôle de Wolvie qu'il tient maintenant depuis 8 films. Concernant Jennifer Lawrence, le jugement de sa prestation sera nettement plus nuancé. Son rôle est peut être mal écrit ou elle ne s'y investit pas (plus), mais elle ne tient pas la comparaison. Elle est beaucoup trop effrontée trop vite, joue son adolescente rebelle alors que Mystique a toujours été ambiguë et qu'elle a maintenant 30 ans ! Cela passe plutôt mal !
Peter Dinklage est vraiment très bon. Certains critiquent le fait que son personnage n'était pas un nain dans les comics. Pourtant il faut trouver ça fabuleux, un beau message de tolérance et de respect. Il est là parce que c'est un bon acteur, et pas parce que c'est juste un nain. C'est un peu naïf comme jugement. Bien sur que l'aspect commercial est présent de par Game of Thrones. Il reste que, le message est beau. D'autant plus que cela a une symbolique. Qu'un nain, touché donc par une anomalie génétique, parte en croisade contre des mutants, dont les gènes sont modifiés... A l'inverse, la critique est valable pour Omar Sy. Il n'a pas énormément d'intérêt, l'aspect commercial du surf sur Intouchables est donc clairement visible. Mais rien de mauvais dans sa prestation tout du moins.

Ma plus grosse déception se situera au final au niveau de la fin du film. Sans rentrer dans les détails, le film se termine d'une façon qui élimine toutes les anomalies de la série présentes depuis la sortie d' X-men 3. Alors oui vous allez me dire que je ne suis pas logique, que j'ai critiqué les erreurs plus hauts... Mais... la série était devenu une chronologie comme un mythe, et même bourré d'erreurs, elle formait un tout cohérent. Les grands changements et chamboulements comme celui là ne plaisent pas à tout le monde. A chacun de se faire un avis dessus, mais pour moi ça me déçoit plus que m'emballe. A voir comment Bryan Singer exploite ce nouveau départ, avec la sortie prochaine de X-Men Apocalypse, extrêmement bien lancé par la scène post générique présente !


On se donne rendez vous sur le forum pour discuter avec spoilers de cette fin, et de, à votre avis, quand marque réellement le point de jonction entre les deux timelines !


Pour résumer, un film de très grande facture, mais qui m'aura au final moins fait vibrer que son prédécesseur First Class. Peut-être influencé dans le mauvais sens par tout le tapage autour du film ?


Cap'


Note : 8 (à condition que Bryan Singer exploite réellement ce qu'il a l'intention de mettre en œuvre avec cette fin, sinon ça sera 7)


Bonus: l'ordre chronologique des films (en n'estimant qu'il n'y a qu'une seule timeline, bien qu'on puisse imaginer qu'il y ait des constantes entre les deux, comme l'existence de Trask mais pas à la même échelle, l'adamentium de Wolverine en 90, l'arrivée de Malicia dans l'école, le triangle amoureux Logan-Grey-Scott...)

First Class (années 60)
Day of Future Past ( années 70)
X Men Origins: Wolverine (années 90)
X Men (2005)
X Men 2 (2005)
X Men 3 (2006)
The Wolverine (2011)

Je vous recommande les sites viraux (conçus comme des vrais sites d'information/présentation des activités mais qui sont en vérité parties de l'intrigue) sortis avant la sortie du film DoFP qui permettent de faire le lien entre chaque épisode: http://www.trask-industries.com/#/home; http://www.25moments.com/ ; http://www.thebentbullet.com/#!/home .
_________________
"It's never too late to be what you might have been"


Dernière édition par OhCaptainMyCaptain le Dim 10 Aoû - 13:46 (2014); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 01:46 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyler
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 68

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 19:49 (2014)    Sujet du message: X-Men: Day of Future Past Répondre en citant

Critique sympathique, très documentée, écrite par un expert, mais peut-être un peu long quand même, faut être motivé pour aller jusqu'au bout! En tout cas, tu fais des paragraphes plus court qu'avant, ça gagne en lisibilité! Smile


Comme d'habitude, je te donne mon avis sur quelques points :


- Plus les news tombaient, plus je me refroidissais ( on va chercher Vif-Argent en plein imbroglio juridique avec Disney pour leur mettre dans les dents avant Avengers2, son design Cloclo Disco qui fait mal aux yeux sur les featurettes, l'annonce du casting de Peter Dinklage pour surfer sur le succès de Game of Thrones...).
J'ai rien compris à cette phrase, sauf la partie sur Peter Dinklage, mais je ne connais que parce que je suis à fond sur GoT!


- "C'est ici qu'on arrive dans la mécanique du voyage dans le temps. A ma grande déception, la mécanique est au final peu exploitée, ne servant que de prétexte à l'intrigue."
Nos avis convergent ici, j'ai moi aussi été un peu déçu par ça, ce qui a expliqué mon vote "sanction" de 7/10. Mais au final, c'était pas forcément le but du film, en fait.

-"Je parle beaucoup de Wolverine et pourtant je tiens à souligner que pour une fois, c'est bien le seul X-men (avec First Class, où il ne fait qu'un caméo) qui n'est pas Wolverine-centré. Chaque personnage a son temps d'apparition plutôt équilibré."
En effet, bien vu! J'avais pas remarqué mais t'as raison!


-"Par contre la critique est valable pour Omar Sy. Il n'a pas énormément d'intérêt, l'aspect commercial du surf sur Intouchables est donc clairement visible."
En effet, il n'a pas énormément d'intérêt, mais je ne l'ai pas trouvé mauvais pour autant! Smile


-"On se donne rendez vous sur le forum pour discuter avec spoilers de cette fin, et de, à votre avis, quand marque réellement le point de jonction entre les deux timelines !"
J'avoue, c'est intéressant comme point ça! Smile


Et stylé le petit bonus!


Revenir en haut
OhCaptainMyCaptain
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2014
Messages: 65

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 20:13 (2014)    Sujet du message: X-Men: Day of Future Past Répondre en citant

Merci! Oui j'avais bien repéré que les gros pavés de Godzilla avait rebuté tout le monde, j'ai essayé d'aérer!
Et comme je vous ai répondu sur FB, y a quelques articles qui de toutes manières sauteront dans les critiques futures. Etant donné que c'est la création du site, certains sont là pour donner mon optique, qui ne seront plus nécessaire une fois le site lancé car les gens la "connaitront" à travers de mes écrits! Wink

Pour répondre à tes questions:

1) En fait Vif Argent est un point juridique compliqué pour le cinéma. Marvel, en faillite à l'époque, avait vendu l'exploitation au cinéma de X Men à la FOX. Depuis 2006 et son association avec Disney, Marvel assure elle même l'exploitation au cinéma des Avengers. Jusque là c'est facile. Vif-Argent est un mutant fils de Magneto, il est donc légitimement un X-Man. Or, dans les comics, Vif Argent est un membre important du groupe des Avengers. A qui appartient Vif Argent pour le cinéma? En pratique aux deux vu que les deux l'ont lancé dans le grand bain (Vif Argent apparaît dans la scène post générique de Captain 2 avec sa sœur et sera un perso important de Avengers 2). En fait la solution a été trouvé: la Fox l'exploite en tant que mutant, sans parler de ses affiliations aux Vengeurs, et Disney l'utilise en super héros du groupe sans parler de son origine mutante (la scène post générique a dévoilé la subtilité, le Baron parlant de "Miracles". Un "M", comme par hasard... :p). Mais du coup le marketing des deux films sont devenus une vraie guerre de tranchée sur leur interprétation du super héros. Et après sur la critique de son costume dans DoFP, avouez qu'il est horrible en surbrillance comme ca, ca fait Claude François sa veste! x)

2) Je n'ai pas non plus critiqué sa prestation, mais en effet, il est plus qu'accessoire! Wink. Et il ne parle pas si mal que ca l'anglais. Du moins, il parle mieux anglais que Jennifer Lawrence parle français! x)

3) Oui le point de séparation des deux timelines me semble important. Si le film nous dit que c'est la mort de Trask à Paris, ce n'est clairement pas le cas puisque le futur survit alors que Trask reste en vie. Pour moi c'est clairement la mort d'Azazel qu'on peut voir dans les sites viraux justement. Il ne faut pas oublier que dans les comics, Mystique et Azazel sont amants, et ont engendré Diablo. Et Mystique dans le film, dit clairement que ses motivations sont "venger mes frères et sœurs mutantes qui sont morts". Dans la timeline de la trilogie, Azazel ne semble pas mort, or c'est le cas dans DoFP¨. Si Azazel ne meurt pas, Mystique ne rentre pas dans sa vendetta, Trask reste marginal dans les yeux du gouvernement américain (timeline de la trilogie X-Men).
Bon maintenant faudrait pousser l'analyse plus loin. La fin suggère qu'il y a maintenant trois timelines après la suppression de la timeline de l'apocalypse. Et elle sous entend aussi une subsistance de la timeline de la trilogie d'origine comme "vivante" parallèlement à la nouvelle timeline (caractérisée par : Jean Grey, Charles Xavier et Scott ne sont pas morts, la plupart des évènements de X Men 2 et 3 n'ont pas l'air d'avoir eu lieu etc...). La fin du film nous suggère le futur de la nouvelle timeline qui vient d'être engendrée par Wolvie, et se trouve donc dans la continuité des évènements qui nous seront relatés dans Apocalypse... Ca devient donc vite le bordel avec cette fin Whatthefuckeste ! :p

4) le bonus n'a plus aucune valeur par la fin et de par ce que je viens d'expliquer parce que du coup les évènements sont dispatchés dans trois timelines différentes, mais c'était important de situer les gens dans une continuité temporelle! Smile
_________________
"It's never too late to be what you might have been"


Revenir en haut
Tyler
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 68

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 23:59 (2014)    Sujet du message: X-Men: Day of Future Past Répondre en citant

Je viens d'aller voir le site de trask industries : c'est vraiment n'importe quoi! Razz


-" Et comme je vous ai répondu sur FB, y a quelques articles qui de toutes manières sauteront dans les critiques futures. Etant donné que c'est la création du site, certains sont là pour donner mon optique, qui ne seront plus nécessaire une fois le site lancé car les gens la "connaitront" à travers de mes écrits! 
"
Désolé j'ai pas compris ce que tu veux dire ^^


En tout cas, je viens de me remater la trilogie X-Men et y'a vraiment plein d'incohérences et je comprend vraiment rien aux timelines! Razz Tu as prévu un dossier X-Men pour que les gens y comprennnent quelque chose? Razz


Suggestion : mettre un astérisque à côté de l'histoire juridique de Vif Argent et écrire l'explication que tu viens de me faire en bas. Ca peut être vraiment pas mal et permettrait peut-être de rendre à la fois plus compréhensible et d'aérer tes critiques en mettant ce qui est "secondaire" en astérisque. C'est juste une suggestion! Smile


Revenir en haut
OhCaptainMyCaptain
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2014
Messages: 65

MessagePosté le: Mar 24 Juin - 12:03 (2014)    Sujet du message: X-Men: Day of Future Past Répondre en citant

Ben j'ai expliqué mon affinité, mon état d'esprit envers la franchise. Comme les gens l'auront là, j'aurais pas besoin de le répéter dans un nouveau film de la franchise!

"Plein d'incohérences" n'exagère pas non plus, on appelle ca de l'auto persuasion! Elles sont visibles qu'à la lumière des comics et de certains éléments (Professor X debout, Le Fauve sans fourrure, Professor X pas mort...). Tu peux regarder la trilogie sans en être choquée hein! Wink. C'est surtout X Men Origins qui fera débat.
De toutes manières DoFP résout tout puisqu'on ne se situe plus sur la même ligne temporelle

D'ailleurs il vient d'être confirmé que Apocalypse se déroulera en 1983, ca confirme donc que la trilogie est rasée et qu'on se trouve dans une nouvelle timeline!
_________________
"It's never too late to be what you might have been"


Revenir en haut
Tyler
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 68

MessagePosté le: Mar 24 Juin - 22:55 (2014)    Sujet du message: X-Men: Day of Future Past Répondre en citant

Je vois, je comprend mieux! Dommage que tu ne puisses pas expliquer tout ça sans spoil, mais limite pourquoi pas faire un article/dossier qui explique tout ça avec une alerte SPOIL? Smile


Maxime, ou la peur du spoil est toujours présent :p


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:50 (2018)    Sujet du message: X-Men: Day of Future Past

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Agence Touriste Index du Forum -> Articles en cours -> Critiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com